Parcourir…

Les Sites à connaître

Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

La céramique attique du IVe siècle en Méditerranée occidentale

Actes du colloque international organisé par le Centre Camille Jullian (Arles, 7-9 décembre 1995)

 
    • eBook [PDF + ePub + Mobipocket]

      10,99 €
    Formats disponibles →  Format PDF Format ePub Format Mobipocket
     
     

    Avis des lecteurs  

     

    Présentation

    Quelle place occupe l’Occident dans les exportations attiques à figures rouges au IVe siècle av. J.-C. ? [...] Ce qui rend d’abord plus difficile l’étude des vases attiques à figures rouges du IVe siècle par rapport à ceux du Ve, c’est l’aspect beaucoup moins structuré d’une bonne partie de la production. Certes il existe encore, au début du IVe siècle, conformément à la tradition plus ancienne, des ateliers aux pièces abondantes et de niveaux variés, et qui sont clairement identifiables : c’est le cas par exemple des Peintres de Méléagre et de Iéna. Mais, par la suite, les personnalités artistiques de valeur se font plus rares, et sont plus difficiles à appréhender dans des œuvres qui deviennent d’ailleurs moins nombreuses [...] On reste en revanche frappé par la place importante qu’occupent des groupes de pièces, souvent plus que médiocres et qui constituent cependant de gros ateliers, dont les produits paraissent en quelque sorte standardisés, aussi bien dans leurs formes, devenues on le sait très peu nombreuses, que dans leur décor [...]. Un autre type de différence entre le Ve et le IVe siècle tient au caractère beaucoup plus vague de la chronologie : l’évolution stylistique est bien moins évidente que pour le siècle précédent, et on ne peut a priori supposer, par exemple, que les produits les plus médiocres et les plus hâtifs soient nécessairement les plus tardifs. Par ailleurs, la transformation de certaines formes de vases, qui tendent à s’étirer en hauteur, pourrait fournir des indices d’une chronologie relative ; mais cette évolution ne se constate malheureusement que sur des types de vases qui sont à peu près absents de l’Occident, c’est-à-dire la pélikè, l’hydrie ou le cratère en calice ; seul le skyphos, dont la forme se modifie assez sensiblement dans le cours du IVe siècle, est bien représenté dans l’Ouest.

    Supports disponibles

    • eBook [PDF + ePub + Mobipocket]

      Pdf PDF (La céramique attique du IVe siècle en Méditerranée occidentale)
      Epub ePub (La céramique attique du IVe siècle en Méditerranée occidentale)
      Mobi Mobipocket (La céramique attique du IVe siècle en Méditerranée occidentale)
      A télécharger après achat
    • Extraits
    • Caractéristiques

    Référencer ce produit sur votre site

    → Copier en mémoire :