Lavoisier Lavoisier Lavoisier Lavoisier

Résumé

Triomphante au temps de Louis XIV, la censure, sous le règne de Louis XV, est soumise à une situation paradoxale. Les autorités royales, parlementaires et ecclésiastiques affichent une volonté toujours plus ferme de réprimer la sédition, l'immoralité et l'hérésie ; pourtant, elles ne se donnent pas vraiment les moyens d'un contrôle efficace. Cette inefficacité apparente serait-elle le prix politique à payer pour le maintien des structures d'Ancien Régime ? La censure ne reflète-t-elle pas le conflit qui oppose les parlements au roi ?
C'est cette problématique que Barbara de Negroni, philosophe et spécialiste du XVIIIe siècle, a voulu éclairer en explorant la culture des censeurs et les objectifs qu'ils s'assignent. Son livre, centré sur les actes de condamnation eux-mêmes, sur leur rhétorique et sur leur théâtralisation, rend à la censure toute sa complexité. Dans cette époque qui revendique la liberté de pensée, la censure prise dans des enjeux de pouvoir qui transforme sa nature, va contribuer ' et ce n'est pas le moindre des paradoxes ' à la naissance de ce qu'on appellera désormais l'opinion publique.

Caractéristiques

Editeur : Albin Michel

Auteur(s) : Barbara de Negroni

Collection : Bibliothèque Albin Michel Michel Histoire

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3380, 3080

EAN13 (papier) : 9782226079121

Ouvrages dans la même collection