Résumé

La précarité est devenue aujourd’hui une condition existentielle qui investit les sphères biologique, économique et affective de notre existence. Cet ouvrage explore les différentes formes de précarité non seulement dans le domaine du travail, mais plus généralement dans l’ensemble des relations sociales. Les analyses proposées ici, portent notamment sur les « industries créatives et culturelles » où le précariat est particulièrement répandu, ainsi que sur le travail de la « connaissance » dont se nourrit aujourd’hui le capitalisme de l’« immatériel ». En transcendant une vision purement eurocentrique du phénomène étudié, il s’agit également de penser le processus d’« esthétisation » dont la précarité tend à faire l’objet.

Caractéristiques

Editeur : Presses universitaires de Paris Nanterre

Collection : Cahiers d’Italies

Publication : 20 mai 2022

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB]

Contenu(s) : PDF, ePub, Mobipocket, WEB

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (ePub), Marquage social (Mobipocket), DRM (WEB)

Taille(s) : 1,19 Mo (PDF), 1,64 Mo (ePub), 3,81 Mo (Mobipocket), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3081

EAN13 eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB] : 9782840164272

EAN13 (papier) : 9782840161974

Ouvrages dans la même collection

--:-- / --:--