Lavoisier Lavoisier Lavoisier Lavoisier

Résumé

Le concept d'énonciation fait figure de symbole et de catalyseur de la « mutation » qui caractérise la recherche linguistique aujourd'hui. 
L'auteur tente de définir et de circonscrire ce concept de manière extensive d'abord puis restrictive : l'essentiel de son étude consiste à décrire systématiquement, à partir d'exemples concrets, les traces de l'inscription du sujet parlant dans l'énoncé, c'est-à-dire « la subjectivité dans le langage » (Benveniste), subjectivité en un sens strictement linguistique, mais qui ne cesse de côtoyer et d'interpeller les usages communs de ce terme aussi problématique qu'indispensable. 
Revenant ensuite à une conception plus large et plus diversifiée des phénomènes énonciatifs, l'ouvrage s'achève sur une introduction à la «  pragmatique du langage  ». Faire de la linguistique, c'est toujours faire «  l'anatomie d'un rapport  », c'est rendre compte de la façon dont les «  sens sont appariés aux sons  ». Or, ils le sont par des sujets fort diversement " compétents ": il est temps de réintroduire le sujet parlant dans la formulation de ces règles de correspondance. Telle est en tout cas l'idée centrale que cet ouvrage défend et illustre.

Caractéristiques

Editeur : Armand Colin

Auteur(s) : Catherine Kerbrat-Orecchioni

Publication : 25 mars 2009

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : Contenu téléchargeable [ePub]

Contenu(s) : ePub

Protection(s) : DRM ACS4 (ePub)

Taille(s) : 120 ko (ePub)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3146

EAN13 Contenu téléchargeable [ePub] : 9782200243913

EAN13 (papier) : 9782200243104

Ouvrages du même auteur