Lavoisier Lavoisier Lavoisier Lavoisier

Résumé

« Louis XIV a été un grand amoureux.
On a oublié ce qu’il a fait pour la France. Mais on se souvient de ses amours. On s’en souvient même un peu trop. L’imagination populaire ne connaît de lui que ses galanteries et ses maîtresses. Elle se le représente invinciblement dans les bras d’une La Vallière ou d’une Montespan.
Lui-même, il faut bien l’avouer, a quelque peu contribué à se faire cette réputation. Saint-Simon, après nous avoir raconté tout ce qu’il a vu, ou cru voir, du règne de Louis XIV, écrit cette phrase, en manière de conclusion : « Né simple particulier, il aurait eu également le talent des fêtes, des plaisirs, de la galanterie, et de faire les plus grands désordres d’amour. » Si le Roi avait pu lire ces lignes il est fort probable qu’il ne les eût point trop démenties. Certes il a été bien loin de « faire les plus grands désordres d’amour », comme le dit très exagérément Saint-Simon. Cet homme de gouvernement avait horreur de tous les désordres, même des désordres amoureux. Mais, par galanterie, parce que c’était toujours « le bel air » en ce temps-là, – il voulait qu’on l’en crût capable. Les contemporains de Mme de Rambouillet, les habitués de la Chambre bleue, n’admettaient point qu’un homme fût sans amour. Pour les précieux et les précieuses, l’amour était une religion, – et cette religion mystico-littéraire durait encore, au temps de la jeunesse de Louis XIV. Enfin, en un sens plus gaillard, la nation exigeait qu’un roi fût amoureux, à l’exemple d’un François Ier, d’un Henri II, ou d’un Henri IV, – Henri IV surnommé le Vert-Galant et devenu si populaire, peut-être à cause de cette « verdeur » et de cette « galanterie ».
Assurément, Louis XIV n’eut pas trop à se contraindre, pour répondre, si l’on peut dire, à ce vœu national : il était fait pour éprouver et pour inspirer l’amour. La gloire elle-même il l’aimait comme une maîtresse. Il a écrit, dans ses Mémoires, ou il a dicté cette phrase extraordinaire et encore trop peu connue, – cette phrase qui est d’un grand écrivain français : “L’amour de la gloire a les mêmes délicatesses et, si j’ose dire, les mêmes timidités que les plus tendres passions.” »

BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d’histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

Caractéristiques

Editeur : BnF collection ebooks

Auteur(s) : Louis Bertrand

Collection : Hors collection

Publication : 18 décembre 2020

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : Text (eye-readable) [ePub + Mobipocket + WEB]

Contenu(s) : ePub, Mobipocket, WEB

Protection(s) : Marquage social (ePub), Marquage social (Mobipocket), DRM (WEB)

Taille(s) : 1,2 Mo (ePub), 1,7 Mo (Mobipocket), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3377

EAN13 Text (eye-readable) [ePub + Mobipocket + WEB] : 9782346143498

Ouvrages du même auteur

Ouvrages dans la même collection