Lavoisier Lavoisier Lavoisier Lavoisier

Résumé

Quel rôle les États-Unis ont-ils joué dans les guerres de l’information depuis la guerre froide ? Quelles stratégies d’influence ont-ils mis en œuvre pour favoriser leurs objectifs de politique étrangère ? Cet ouvrage apporte un éclairage inédit sur le rôle de la diplomatie publique au sein de la fabrique de la politique étrangère américaine. Outre la description de son fonctionnement institutionnel à Washington, il propose une analyse de l’évolution des stratégies mises en œuvre dans les « zones critiques » à l’Ouest et à l’Est dans l’Europe de la guerre froide. Au-delà du « siècle américain », Maud Quessard analyse la transition vers une nouvelle ère, un monde « post-américain ». Elle aborde l’impact des attentats du 11 septembre qui remet en cause le rapport au monde des États-Unis et annonce, sous les administrations Bush puis Obama, une « nouvelle diplomatie publique » associant le secteur privé, la société civile et les grandes entreprises. À l’ère numérique, elle aborde les enjeux et les difficultés de s’adapter aux menaces protéiformes du XXIe siècle et à s’inscrire durablement dans des stratégies de smart power, subtil dosage de hard et soft power.

Caractéristiques

Editeur : Presses Universitaires de Rennes

Auteur(s) : Maud Quessard

Collection : Des Amériques

Publication : 6 mai 2020

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : Text (eye-readable) [PDF + ePub + Mobipocket + WEB]

Contenu(s) : PDF, ePub, Mobipocket, WEB

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (ePub), Marquage social (Mobipocket), DRM (WEB)

Taille(s) : 15 Mo (PDF), 4,8 Mo (ePub), 9,4 Mo (Mobipocket), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3377, 4037

EAN13 Text (eye-readable) [PDF + ePub + Mobipocket + WEB] : 9782753580756

EAN13 (papier) : 9782753577237

Ouvrages du même auteur

Ouvrages dans la même collection