Lavoisier Lavoisier Lavoisier Lavoisier

François Charpentier

A propos de l'auteur

Le 1er janvier 2019, le régime de retraite complémentaire des cadres (Agirc), qui assure 60 % de leur pension de retraite, fusionnera avec celui des non-cadres (Arrco), qui en assure plus de 30 %.
Pourquoi ce rapprochement ? Selon quelles modalités ? Quelles seront les solutions de remplacement pour les cadres ?
Afin de comprendre les enjeux de cette réforme et mesurer les conséquences des regroupements qui en découlent dans les groupes de protection sociale à gestion paritaire, il faut en revenir aux origines de ces régimes qui, au lendemain de la guerre, ont permis de sortir les personnes âgées de la misère en leur dispensant des revenus décents.

À lire également en Que sais-je ?...
La réforme des retraites, Bruno Palier
La sécurité sociale, Julien Damon et Benjamin Ferras