Lavoisier Lavoisier Lavoisier Lavoisier

Isée Bernateau

Trier par :

A propos de l'auteur

De la maison au pays natal, les lieux sont pour le psychisme un ancrage aussi essentiel que dangereux. S’il existe un fondement instinctuel dans le rapport d’un sujet à ses lieux, fondement repéré chez les animaux dans le concept de territorialité, la signification du lieu pour l’être humain excède cette dimension. Pour qu’un lieu se constitue, il doit se doter d’une fonction symbolique et imaginaire dans laquelle le rapport au corps propre est central. La notion d’habiter est consubstantielle au lieu, tant il est vrai que certains sujets ne parviennent à habiter aucun lieu : la dimension d’ancrage est susceptible de bien des désancrages, voire d’impossibles ancrages. L’adolescence est en ce sens l’un des moments de vérité du rapport au lieu car elle est une période de remaniement profond des différents ancrages du sujet. L’enfant parvenu à l’adolescence est amené à quitter, à s’éloigner des hauts lieux de son enfance, et au premier chef de la maison natale.