Résumé

On n’a jamais autant parlé de guerre de l’eau qu’aujourd’hui. Et pourtant, les conflits suscités par la maîtrise et l’usage de l’eau ont une longue histoire. D’abord perçus comme le signe de tensions sociales et de dysfonctionnements, ces litiges apparaissent au contraire, à la lumière des travaux récents menés en histoire, en droit et en anthropologie, comme un moyen de comprendre la reconfiguration des rapports sociaux, économiques et politiques autour de l’enjeu essentiel que constitue la gestion de l’eau. À travers près de mille ans d’évolutions en Europe occidentale, du xe au début du xixe siècle, cet ouvrage analyse la façon dont interagissent les acteurs sociaux dans leurs usages de l’eau ou lors d’opérations d’aménagement hydraulique, avec une attention particulière accordée à l’échelle micro-historique (seigneurs, entrepreneurs, communautés villageoises...) et à la façon dont les villes et les États ont composé avec ces pouvoirs ruraux. À l’heure où l’eau devient un enjeu environnemental majeur, l’approche historique éclaire ainsi d’un jour nouveau le rôle des initiatives locales dans la longue durée.

Caractéristiques

Editeur : Presses universitaires du Midi

Collection : Flaran

Publication : 27 février 2020

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB]

Contenu(s) : PDF, ePub, Mobipocket, WEB

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (ePub), Marquage social (Mobipocket), DRM (WEB)

Taille(s) : 2,61 Mo (PDF), 2,54 Mo (ePub), 6,09 Mo (Mobipocket), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3382, 3378

EAN13 eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB] : 9782810709045

EAN13 (papier) : 9782810702008

Ouvrages dans la même collection

--:-- / --:--