Résumé

Hérésies et dissidences religieuses se sont propagées jusque dans les villages les plus reculés de l’Europe médiévale et moderne, et s’y sont même parfois implantées durablement. Cet aspect de la vie rurale a pourtant longtemps été négligé par les historiens parce que les villes semblaient concernées en priorité, mais surtout parce qu’il demeure inhabituel de considérer la société villageoise sous l’angle de la diversité, de l’hétérogénéité, du conflit ou de la coexistence malaisée. À rebours des idées reçues, ce livre propose donc de redécouvrir les réseaux et les clivages qui favorisèrent dans les campagnes la diffusion et le maintien de groupes dissidents parfois majoritaires : cathares et vaudois, lollards et protestants, anabaptistes ou même morisques... Au cœur des villages, le développement et la survie des minorités confessionnelles ont dépendu des équilibres démographiques, des réseaux économiques et sociaux, des structures politiques tout autant que des représentations de soi et de l’autre. Et dans ce contexte de profonde interconnaissance, l’engagement religieux a pris assurément un relief particulier.

Caractéristiques

Editeur : Presses universitaires du Midi

Collection : Flaran

Publication : 27 février 2020

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB]

Contenu(s) : PDF, ePub, Mobipocket, WEB

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (ePub), Marquage social (Mobipocket), DRM (WEB)

Taille(s) : 3,54 Mo (PDF), 2,4 Mo (ePub), 5,66 Mo (Mobipocket), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3382, 3356

EAN13 eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB] : 9782810709038

EAN13 (papier) : 9782810701292

Ouvrages dans la même collection

--:-- / --:--