Résumé

Consommateurs ou travailleurs, nous sommes quotidiennement exposés à de nombreuses molécules de synthèse, aux effets parfois dangereux. Pourtant, l'émergence de pathologies afférentes à ces substances, fausses couches ou cancers par exemple, reste controversée. À partir du cas, aux États-Unis et en France, d'une famille de solvants toxiques, les éthers de glycol, Jean-Noël Jouzel décrit la mobilisation des avocats, syndicats, associations de consommateurs et autres collectifs engagés dans la reconnaissance de la nocivité de ces substances. En comparant les carrières contrastées de cette cause de part et d'autre de l'Atlantique, il met en évidence les contraintes politiques, économiques et légales qui pèsent sur les formes d'enquêtes étiologiques que déploient ces acteurs. Ainsi, ces mouvements sociaux contribuent à la fois à rendre visibles mais aussi à laisser dans l'ombre les effets pathogènes du monde qui nous entoure. Par une approche comparée des enjeux en matière de santé environnementale, ce travail ethnographique construit une sociologie des problèmes publics « à bas bruit » et met en lumière les dynamiques de construction sociale de l'ignorance.

Caractéristiques

Editeur : Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales

Auteur(s) : Jean-Noël Jouzel

Collection : Cas de figure

Publication : 3 septembre 2015

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : eBook [PDF + Mobipocket + ePub + WEB]

Contenu(s) : PDF, Mobipocket, ePub, WEB

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (Mobipocket), Marquage social (ePub), DRM (WEB)

Taille(s) : 1,1 ko (PDF), 334 ko (Mobipocket), 119 ko (ePub), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3290, 3080

EAN13 eBook [PDF + Mobipocket + ePub + WEB] : 9782713225918

EAN13 (papier) : 9782713223822

Ouvrages du même auteur

Ouvrages dans la même collection

--:-- / --:--