Lavoisier Lavoisier Lavoisier Lavoisier

Résumé


Table des matières


Préface
Juliet CORBIN

INTRODUCTION. Méthodologie générale de la théorisation enracinée : un projet épistémologique
Jason LUCKERHOFF et François GUILLEMETTE
Références

PARTIE 1. Enjeux fondamentaux liés à la MTE

Illustration d’un effort pour demeurer fidèle à la spécificité de la méthodologie de la théorisation enracinée (Grounded Theory )
François GUILLEMETTE et Jean-René LAPOINTE
1. Problématique de recherche
2. Démarche méthodologique
2.1. Sensibilité théorique
2.2. Construction de la problématique
2.3. Collecte des données
2.4. Étapes de l’échantillonnage théorique
2.5. Processus d’analyse
3. Synthèse des résultats
Conclusion
Références

Conflits entre les exigences de la méthodologie de la théorisation enracinée (MTE) et les exigences institutionnelles en matière de recherche scientifique
Jason LUCKERHOFF et François GUILLEMETTE
1. Méthodologie
2. Résultats
2.1. L’aspect inductif de la MTE au coeur de notre problématique
Conclusion
Références

Choisir et tirer parti de la méthodologie de la théorisation enracinée : un regard pratique depuis le terrain en sciences de la gestion
François LABELLE, Olga NAVARRO-FLORES et Jean PASQUERO
1. Choisir la MTE : les grands enjeux
1.1. Une définition de la méthodologie de la théorisation enracinée (MTE)
1.2. Le choix initial : l’exemple de deux recherches exploratoires
1.3. Le positionnement paradigmatique
2. Pratiquer la MTE : comment éviter les malentendus ?
2.1. Malentendu 1 : la MTE face à la littérature scientifique existante
2.2. Malentendu 2 : la MTE face aux tests d’hypothèses
2.3. Malentendu 3 : la MTE face à l’application de techniques
2.4. Malentendu 4 : la MTE face à ses résultats
Conclusion : la MTE comme suite de compromis
Références

PARTIE 2. La MTE dans diverses disciplines

La MTE en tant qu’apport au développement de la recherche en arts
Marie-Josée PLOUFFE et François GUILLEMETTE
1. La méthodologie de la théorisation enracinée (MTE) : regarder autrement
1.1. Le cadre épistémologique de la MTE
1.2. Les fondements épistémologiques de la MTE
2. La démarche méthodologique
2.1. La construction de la problématique
2.2. Le terrain
2.3. Le principe d’émergence
2.4. La sensibilité théorique
2.5. Les concepts sensibilisateurs
3. La démarche générale de la MTE : une trajectoire hélicoïdale
3.1. L’échantillonnage théorique
3.2. Les données et les personnes interviewées
3.3. Les entrevues
3.4. En même temps que la transcription : le codage
3.5. L’analyse : méthodes et principes
3.6. La modélisation
3.7. La saturation théorique
3.8. L’écriture de la théorie
Conclusion
Références

Description de la mise en oeuvre de la MTE dans le cadre d’une recherche en communication et en éducation
Jason LUCKERHOFF et François GUILLEMETTE
1. Le choix d’une méthodologie générale et de l’interdisciplinarité
2. Le choix d’une problématique provisoire
3. D’autres projets de recherche qui alimentent notre réflexion
4. Le choix de l’exposition Le Louvre à Québec. Les arts et la vie comme terrain d’étude
5. Une problématique centrée sur les médias
6. L’analyse des données et des résultats qui forcent à reproblématiser
7. Une problématique de la médiation ?
8. Trois corpus, trois perspectives, trois méthodes
Conclusion : la MTE et l’interdisciplinarité
Références

Arrêt sur réflexion continue : des usages sociaux du virtuel
Synda BEN AFFANA
1. Les rapports de l’ONUSIDA
2. La sociologie des médias
3. Des intervenants québécois et tunisiens luttant contre le sida connectés à un environnement virtuel
4. L’émergence d’un modèle d’usage actif
Conclusion
Références

Pratiques d’intelligence économique des PME du pôle de compétitivité « Images et Réseaux » : une conceptualisation selon les principes de la théorisation enracinée
Norbert LEBRUMENT et Catherine DE LA ROBERTIE
1. L’intelligence économique selon une approche par les ressources : contexte et délimitation de la question de recherche
1.1. Enjeux d’une analyse de l’intelligence économique basée sur l’approche par les ressources
1.2. Formulation de la question de recherche et justification de l’utilisation de la MTE
2. La MTE comme cadre méthodologique d’investigation des pratiques d’intelligence économique
2.1. Présentation du terrain d’étude : les PME du pôle de compétitivité « Images et Réseaux » de la région Bretagne
2.2. Modalités d’application de la MTE
2.3. Utilisation du logiciel NVivo 7 pour le traitement des données
3. Résultats et apports d’une appréhension des pratiques d’intelligence économique fondée sur la théorisation enracinée
3.1. Résultats issus du codage sélectif des entretiens
3.2. Apports d’une approche selon la théorisation enracinée : une modélisation de la dynamique de développement des pratiques d’intelligence économique
Conclusion
Références

Apport de la MTE dans l’étude des stratégies de communication non verbale : un parcours méthodologique ajusté
Jean-René LAPOINTE et François GUILLEMETTE
1. Contexte de l’étude
2. Cadre conceptuel
3. Méthodologie de cette recherche : un parcours ajusté
4. Émergence de la MTE dans le parcours et dans les choix méthodologiques de collecte et d’analyse de données
5. Synthèse des résultats de la recherche
Conclusion
Références

Pertinence de la méthodologie de la théorisation enracinée (MTE) dans une étude sur la valorisation des produits culturels
Jason LUCKERHOFF, Christelle PARÉ et Jacques LEMIEUX
1. Contexte de l’étude
2. Pertinence épistémologique du choix de la MTE
3. Clarification de l’objet de recherche
4. Collecte des données
5. Analyse des données
6. Résultats
6.1. Discours des participants
6.2. Discours de la presse
6.3. Réactions des participants à la première théorisation
7. Discussion
Conclusion sur la méthodologie
Références

Usage de la force policière lors d’interventions d’urgence : une théorisation enracinée dans les corps de police québécois
Karine ST-DENIS
1. L’accès au terrain en institution policière : la nécessité d’une relation de confiance basée sur le dialogue
2. La MTE : un mouvement itératif bénéfique à la relation avec les participants de recherche
3. Un devis de recherche flexible visant la validité théorique
4. De l’intuition théorique à la théorisation
5. Des données empiriques à la théorisation
En guise de conclusion : l’inévitable subjectivité de la théorisation enracinée
Références

Bibliographie thématique exhaustive sur la méthodologie de la théorisation enracinée
François GUILLEMETTE et Marie-Josée BERTHIAUME
1. Ouvrages fondateurs
2. Textes courts qui présentent l’essentiel de la MTE
3. Ouvrages collectifs portant sur la MTE
4. Autres publications de Glaser et Strauss
5. Autres publications de Glaser
6. Un livre sur l’oeuvre de Glaser
7. Autres publications d’Anselm Strauss
8. Autres publications de Juliet Corbin
9. Autres textes de Kathy Charmaz
10. Autres textes de Philis Stern
11. Autres textes d’Adèle Clarke
12. La MTE abordée à l’intérieur d’ouvrages portant sur l’analyse qualitative
13. Autres ouvrages introduisant à la MTE
14. Autres publications sur la MTE

Notices biographiques

Caractéristiques

Editeur : Presses de l'Université du Québec

Auteur(s) : François Guillemette, Jason Luckerhoff

Publication : 1 octobre 2012

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : Contenu téléchargeable [PDF]

Contenu(s) : PDF

Protection(s) : DRM ACS4 (PDF)

Taille(s) : 1,1 ko (PDF)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3111

EAN13 Contenu téléchargeable [PDF] : 9782760535190

EAN13 (papier) : 9782760535183

Ouvrages du même auteur