Résumé

Adolphe Gouhenant (1804-1871) fut un acteur aujourd’hui oublié du mouvement social au xixe siècle. Sa première réalisation fut la construction d’une tour dominant la ville de Lyon, dédiée aux arts et aux sciences. Il s’engagea ensuite dans le mouvement social sous la bannière du communisme icarien d’Étienne Cabet. Accusé de complot communiste à Toulouse en 1843, il fut acquitté et vécut quelques années de son métier de peintre, avant d’être choisi par Cabet pour mener l’avant-garde de la communauté que ce dernier voulait fonder au Texas. Le fiasco de cette expérience le lança dans une nouvelle vie aux États-Unis où ses dons artistiques lui permirent de se réinventer.

Caractéristiques

Editeur : Presses universitaires de Franche-Comté

Auteur(s) : Emmanuel Pécontal, Paula Selzer

Collection : Les Cahiers de la MSHE Ledoux

Publication : 15 décembre 2022

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB]

Contenu(s) : PDF, ePub, Mobipocket, WEB

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (ePub), Marquage social (Mobipocket), DRM (WEB)

Taille(s) : 11,2 Mo (PDF), 4,87 Mo (ePub), 11,2 Mo (Mobipocket), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3051, 3133

EAN13 eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB] : 9782848679495

EAN13 (papier) : 9782848679037

Ouvrages dans la même collection

--:-- / --:--