Lavoisier Lavoisier Lavoisier Lavoisier

Résumé

La place accordée à la ville dans l’histoire des universités est généralement limitée. Pourtant, l’université est depuis sa naissance, au xiie siècle, une institution exclusivement urbaine et contribue à la fabrique de la ville en suscitant des espaces spécifiques. Saisir la nature spatiale et sociale de ces interactions sur la longue durée, du xiiie au xxie siècle et à l’échelle de l’Europe, est l’objectif de cet ouvrage. Au-delà des périodisations classiques, les dix-sept études réunies ici mobilisent trois grilles de lecture : la première interroge le lien entre ville et université lors des périodes de fondation et de refondation ; la seconde analyse les rapports entre le corps universitaire et les sociétés urbaines ; la dernière s’intéresse à la dissémination de l’université dans la ville, bien antérieure à son développement dans les banlieues des grandes villes européennes à la fin du xxe siècle. Les deux figures du quartier et du campus ne résistent guère à l’analyse historique qui décrit la perméabilité des espaces et la difficulté à séparer les mondes de la ville et de l’université.

Caractéristiques

Editeur : Presses Universitaires de Rennes

Collection : Histoire

Publication : 9 novembre 2022

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : Text (eye-readable) [PDF + ePub + Mobipocket + WEB]

Contenu(s) : PDF, ePub, Mobipocket, WEB

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (ePub), Marquage social (Mobipocket), DRM (WEB)

Taille(s) : 5,5 Mo (PDF), 5,6 Mo (ePub), 12 Mo (Mobipocket), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3382, 3377

EAN13 Text (eye-readable) [PDF + ePub + Mobipocket + WEB] : 9782753589155

EAN13 (papier) : 9782753574380

Ouvrages dans la même collection

--:-- / --:--