Résumé

La situation de transition que nous connaissons et qui fait cohabiter une culture du livre avec une culture de l’écran nous fait peu à peu basculer d’une raison graphique à une raison computationnelle. De la même manière que l’écriture a permis d’engendrer un mode particulier de pensée, où les listes, les tableaux et les formules ont joué un rôle primordial dans la modélisation des connaissances, avec le numérique s’inventent d’autres systèmes de mise en forme de l’information et de sa transmission. En effet, le développement du réseau, d’un vaste cyberespace, induit une rationalité particulière reposant sur le calcul plutôt que sur l’écriture, ce qui est la seule façon de le rendre intelligible. On comprend dès lors que les architectures de mémoire, dans leur actualisation contemporaine, essentiellement numérique, sont au cœur d’une transformation de l’esprit humain. Il est encore trop tôt pour déterminer exactement ce qu’il en est de cette transformation, mais il importe dès maintenant de tracer les contours de cette situation et d’explorer des pistes qui peuvent en baliser certains des aspects les plus saillants.

Caractéristiques

Editeur : Presses universitaires de Paris Nanterre

Collection : La Grande Collection ArTEC

Publication : 30 mai 2022

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB]

Contenu(s) : PDF, ePub, Mobipocket, WEB

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (ePub), Marquage social (Mobipocket), DRM (WEB)

Taille(s) : 3,72 Mo (PDF), 3,68 Mo (ePub), 7,63 Mo (Mobipocket), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3076, 3080

EAN13 eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB] : 9782840164722

EAN13 (papier) : 9782378960278

Ouvrages dans la même collection

--:-- / --:--