Lavoisier Lavoisier Lavoisier Lavoisier

Résumé

Depuis le droit romain, le droit se décompose en deux ensembles : le droit privé et le droit public. On parle de summa divisio juris, selon la formule latine consacrée. En France, les juristes sont donc soit « privatistes » soit « publicistes ». Mais pourquoi le droit constitutionnel est-il une branche du droit public, mais pas le droit des affaires ? Et si droit privé et droit public n’étaient au fond que des qualifications scientifiques à vocation didactique ? Benoît Plessix rappelle à tout le moins que le droit public n'est pas une donnée naturelle et immuable. Et pour cause : il est même une construction intellectuelle culturellement située, en l’occurrence dans la tradition juridique occidentale, où pourtant le droit privé lui préexistait. Le droit public est donc ici présenté comme un produit occidental de la modernité, comme l’« Autre » du droit privé, comme l’« Autre droit ».

Caractéristiques

Editeur : Que sais-je ?

Auteur(s) : Benoît Plessix

Collection : Que sais-je ?

Publication : 16 mars 2022

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : Text (eye-readable) [Mobipocket]

Contenu(s) : Mobipocket

Protection(s) : Marquage social (Mobipocket)

Taille(s) : 2,3 Mo (Mobipocket)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3264

EAN13 Text (eye-readable) [Mobipocket] : 9782715400016

EAN13 (papier) : 9782715400009

Ouvrages dans la même collection