Résumé

Comment la privatisation du logement s’inscrit-elle dans les économies en développement ? Par quel processus et selon quelles modalités se met-elle en place du point de vue de l’ensemble des acteurs ? Le processus de privatisation cristallise des choix politiques importants, en particulier quand il porte sur un secteur à forte composante sociale tel que le logement. C’est ce que l’auteur analyse dans le contexte indien, mettant en évidence les rapports entre les objectifs mis en œuvre et l’évolution politique indienne, avec la perspective de l’urbaniste, celle de gérer et d’aménager les villes du tiers monde. À partir d’une perspective historique, l’ouvrage décrit l’évolution du secteur du logement depuis les dernières décennies de la période britannique jusqu’aux réorientations récentes, passant de l’Inde entière à l’Etat du Tamil Nadu, puis à la ville de Madras (rebaptisée Chennai en 1996). Outre l’intérêt d’une analyse directe des effets de la privatisation du logement dans un contexte urbain, l’étude du secteur de l’habitat permet de mieux saisir les objectifs politiques et sociaux en germe dans l’Inde d’aujourd’hui. Elle montre en particulier deux phénomènes majeurs en cours : le rôle crucial des classes moyennes dans les transformations économiques et l’importance du phénomène régional.

Caractéristiques

Editeur : Institut français de Pondichéry

Auteur(s) : Christine Auclair

Collection : Collection Sciences Sociales

Publication : 30 septembre 2021

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB]

Contenu(s) : PDF, ePub, Mobipocket, WEB

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (ePub), Marquage social (Mobipocket), DRM (WEB)

Taille(s) : 5,14 Mo (PDF), 5,43 Mo (ePub), 11,7 Mo (Mobipocket), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3081

EAN13 eBook [PDF + ePub + Mobipocket + WEB] : 9791036566615

EAN13 (papier) : 9788184700886

Ouvrages dans la même collection

--:-- / --:--