Lavoisier Lavoisier Lavoisier Lavoisier

Résumé

Les discussions suscitées ces dernières années par les sciences cognitives ont remis au premier plan la ques­tion des rapports de la connaissance humaine à son environnement. De nombreux théoriciens ont supposé que la connaissance pouvait avoir des causes naturelles, au même titre que les autres phénomènes de la nature. Ce genre de supposition interpelle les sociologues car ils disposent d’une tradition théorique qui les conduit plutôt à défendre l’idée d’une autonomie de la culture et des raisons humaines par rapport aux mécanismes naturels. La sociologie de la connaissance est-elle en mesure de proposer un éclairage original sur les hypo­thèses des sciences cognitives ? Doit-elle reformuler certaines de ses approches pour tenir compte de l’apport de ces sciences ? Telles sont les questions sur lesquelles cet ouvrage, conçu à partir des travaux des Journées annuelles de la Société française de sociologie (Paris, Sorbonne, 5 et 6 octobre 1995), propose une réflexion. On y trouvera notamment les contribu­tions de quelques-uns des sociologues qui, en France, ont mani­festé le plus d’intérêt critique face à l’émergence contemporaine des sciences cognitives.

Caractéristiques

Editeur : CNRS Éditions via OpenEdition

Collection : CNRS Sociologie

Publication : 8 septembre 2020

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : Text (eye-readable) [PDF + ePub + Mobipocket + WEB]

Contenu(s) : PDF, ePub, Mobipocket, WEB

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (ePub), Marquage social (Mobipocket), DRM (WEB)

Taille(s) : 2 Mo (PDF), 1,8 Mo (ePub), 4,5 Mo (Mobipocket), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3081

EAN13 Text (eye-readable) [PDF + ePub + Mobipocket + WEB] : 9782271128478

EAN13 (papier) : 9782271055538

Ouvrages dans la même collection