Résumé

Être écrivain est-il un rôle comme un autre ? Lui qui hante l'imaginaire social et qui imprègne depuis deux siècles les discours sur la culture, la folie, la marginalité, la modernité ou la nation, est aussi devenu un personnage de roman, d'Illusions perdues de Balzac à l'autofiction de Christine Angot. Dans la littérature, l'écrivain est toutefois rarement saisi seul. C'est pourquoi cet ouvrage explore le vaste répertoire des littérateurs de papier en portant son attention aux relations (confrontation, amitié, dénigrement, alliance, etc.) qu'il tisse avec les autres acteurs, groupes et institutions reliés au livre. Les contributions réunies ici montrent comment la littérature se pense comme création et discours, mais aussi comme lieu de socialisation et de travail collectif. De Courteline à Stephen King, des écrivaines de chick-lit aux figures légendaires de Mallarmé et de Nelligan, en passant par les physiologies, les biographies imaginaires et les romans à clés, les multiples visages des écrivains fictifs et les diverses configurations de la vie littéraire sont ainsi dévoilés sous un jour nouveau.

Caractéristiques

Editeur : Presses Universitaires de Rennes

Collection : Interférences

Publication : 29 avril 2019

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : Text (eye-readable) [PDF + ePub + WEB + Mobipocket]

Contenu(s) : PDF, ePub, WEB, Mobipocket

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (ePub), DRM (WEB), Marquage social (Mobipocket)

Taille(s) : 4 Mo (PDF), 2,1 Mo (ePub), 1 octet (WEB), 5,3 Mo (Mobipocket)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3643, 3660

EAN13 Text (eye-readable) [PDF + ePub + WEB + Mobipocket] : 9782753557437

EAN13 (papier) : 9782753518629

Ouvrages dans la même collection

--:-- / --:--