Lavoisier Lavoisier Lavoisier Lavoisier

Résumé

Les mutations en cours de nos sociétés avivent le débat sur les identités politiques. Leur origine médiévale bénéficie ainsi d’un intérêt accru. La question s’inscrit simultanément dans une nouvelle histoire des pouvoirs, qui cherche leurs fondements. Entre ces bases, les sentiments d’appartenance tirent un rôle majeur. L’enjeu s’imposa avec acuité aux Capétiens de Sicile, ou « Angevins », entre XIIIe et XVe siècle. Ils gouvernaient des territoires dispersés de la Grèce voire de la Terre sainte à l’Anjou. Ils étaient d’origine étrangère à leurs peuples. Ils devaient gagner la reconnaissance de communautés et d’aristocraties multiples. Ils assirent pourtant une autorité acceptée pour légitime parce que capable d’unir autour de valeurs communes, tout en composant avec différentes traditions identitaires. Les seize contributions ici publiées analysent cette délicate combinaison, en privilégiant Provence et partie continentale du royaume de Sicile comme centres de gravité des domaines « angevins ».

Caractéristiques

Editeur : Presses universitaires de Provence

Collection : Le temps de l’histoire

Publication : 15 octobre 2021

Edition : 1ère édition

Intérieur : Noir & blanc

Support(s) : Text (eye-readable) [PDF + ePub + Mobipocket + WEB]

Contenu(s) : PDF, ePub, Mobipocket, WEB

Protection(s) : Marquage social (PDF), Marquage social (ePub), Marquage social (Mobipocket), DRM (WEB)

Taille(s) : 1,1 ko (PDF), 120 ko (ePub), 330 ko (Mobipocket), 1 octet (WEB)

Langue(s) : Français

Code(s) CLIL : 3386

EAN13 Text (eye-readable) [PDF + ePub + Mobipocket + WEB] : 9791036577239

EAN13 (papier) : 9791032000427

Ouvrages dans la même collection