Parcourir…

Les Sites à connaître

Abonnez-vous au flux RSS des nouveautés Flux RSS

  • Ajouter à NetVibes
  • Ajouter à Yahoo
  • Ajouter à Windows Live

Remarques et propositions sur les structures de la recherche publique en France - Rapport n° 46, juin 2012

 
    • eBook [PDF]

      19,00 €
    Formats disponibles →  Format PDF
     
     

    Avis des lecteurs  

     

    Présentation

    La recherche publique française souffre ! Elle souffre de trop de complexité, de trop de papiers à remplir, de trop peu de temps à consacrer à la recherche elle-même. Le chercheur a le sentiment de n'être souvent qu'un simple enjeu administratif entre différentes instances ou organismes, à un moment où la mondialisation des échanges oblige les pays les plus dynamiques à compter sur la créativité et l'innovation pour maintenir un emploi de qualité. Consolider l'existant, ne rien changer, ou pire, faire plaisir à toutes les chapelles qui se sont construites et consolidées au cours des trente dernières années seraient un poison lent qui conduirait à la paralysie de nombreux laboratoires de qualité qui essayent coûte que coûte de se maintenir au meilleur niveau international. La recherche publique doit être attractive pour les esprits les plus curieux, les plus créatifs et les plus avides de connaissance de chaque génération, loin des routines bureaucratiques, afin de continuer à faire de la France un pays de haut niveau intellectuel. C'est dans cet esprit que les membres de l'Académie des sciences ont travaillé, en analysant dix points jugés fondamentaux, en faisant des propositions pour chacun d'entre eux et en dégageant quatre recommandations synthétiques, jugées essentielles pour l'avenir de la recherche publique dans notre pays.

    Supports disponibles

    • eBook [PDF]

      Pdf PDF (Remarques et propositions sur les structures de la recherche publique en France - Rapport n° 46, juin 2012), 70 pages
      A télécharger après achat
    • Caractéristiques

    Référencer ce produit sur votre site

    → Copier en mémoire :